top of page

Les avantages et les inconvénients d'être autoentrepreneur

Être autoentrepreneur présente de nombreux avantages, mais cela peut également présenter des inconvénients. Dans cet article, nous examinerons les avantages et les inconvénients d'être autoentrepreneur en France aujourd'hui.


Table des matières

  1. Qu'est-ce qu'un autoentrepreneur ?

  2. Les avantages d'être autoentrepreneur

  3. Les inconvénients d'être autoentrepreneur

  4. Comment devenir autoentrepreneur

  5. Conclusion

  6. FAQ


1. Qu'est-ce qu'un autoentrepreneur ?


Un autoentrepreneur est un entrepreneur individuel qui a opté pour un régime fiscal et social simplifié. Ce régime est également appelé "micro-entreprise".


En France, le régime de l'autoentrepreneur est ouvert à tous ceux qui veulent créer une entreprise individuelle avec un chiffre d'affaires annuel limité.


2. Les avantages d'être autoentrepreneur


Flexibilité


En tant qu'autoentrepreneur, tu peux travailler à ton rythme et fixer tes propres horaires. Tu peux également choisir les clients et les projets qui t'intéressent le plus.


Faibles coûts de démarrage


Les coûts de démarrage pour devenir autoentrepreneur sont relativement faibles. Il n'y a pas de frais d'immatriculation, et les coûts de fonctionnement sont de même faibles.


Les frais d'immatriculation peuvent en effet chiffrer vite, jusqu'à 500€ dans bien des cas.


Régime fiscal simplifié


Le régime fiscal de l'autoentrepreneur est simplifié, ce qui rend la gestion de ton entreprise plus facile.


Les autoentrepreneurs paient leurs impôts en fonction de leur chiffre d'affaires et n'ont pas à tenir une comptabilité complète.


Cette comptabilité de caisse, comme on l'appelle, te limite à recenser les recettes et les dépenses et évitent le recours d'habitude obligatoire à un expert-comptable.


Pas de TVA à collecter


Les autoentrepreneurs sont exonérés de TVA, ce qui peut être un avantage pour les petites entreprises.


Cela est utile quand tu travailles en B2C (vente aux particuliers) puisque tes services seront naturellement mieux positionnés que ceux de tes concurrents grâce à cette exonération (jusqu'à 20% de TVA sur certaines activités).


Liberté de choisir ses clients et projets


Tu as la liberté de choisir les clients et les projets qui t'intéresse le plus. C'est un gros avantage, voir LE plus gros avantage d'être autoentrepreneur.


En effet, tu es ton propre patron(ne) et es responsable de tes propres choix.


3. Les inconvénients d'être autoentrepreneur


Plafonds de chiffre d'affaires


Le chiffre d'affaires annuel des autoentrepreneurs est limité. Les plafonds sont différents pour chaque activité et sont fixés chaque année.


Si tu dépasses le plafond de ton activité, tu devras changer de régime. C'est un inconvénient en tant qu'autoentrepreneur car les démarches sont chronophages et impliquent de devoir facturer, par la suite, la TVA à tes clients (et donc d'être moins compétitif).


Absence de couverture sociale


Les autoentrepreneurs ne bénéficient pas des mêmes avantages sociaux que les salariés. Ils doivent souscrire à une assurance maladie et à une assurance retraite privées.


Pas de protection juridique


Les autoentrepreneurs ne bénéficient pas de la même protection juridique que les entreprises classiques. En cas de litige, ils sont responsables sur leur propre patrimoine.


Cela peut être dissuasif, en particulier si le montant des stocks (et ainsi de l'engagement) est élevé. C'est autant d'argent qui pourrait t'être demandé par tes créanciers par la suite, un inconvénient non négligeable pour tout autoentrepreneur.


Difficultés à obtenir un prêt bancaire


Il peut être en outre difficile d'obtenir un prêt car les banques peuvent considérer que le statut d'autoentrepreneur n'est pas suffisamment stable financièrement.


En effet, nombre de personnes se lancent dans cette aventure en sous-estimant l'ampleur et la complexité de la tâche.


De plus, les autoentrepreneurs ont souvent des revenus irréguliers, ce qui peut rendre les banques réticentes à leur accorder un prêt.


Isolement professionnel


En tant qu'autoentrepreneur, tu travailles souvent seul, ce qui peut entraîner un sentiment d'isolement professionnel.


La "solitude de l'entrepreneur" est un phénomène connu et un inconvénient de taille pour un autoentrepeneur, surtout si l'on a été habitué à travailler en groupe.


Il est important de se créer un réseau pour rester connecté avec d'autres entrepreneurs et rester motivé. Tu peux également t'inscrire à des évènements business publiés sur EventBrite et rencontrer des personnes de ton univers sur place.


4. Comment devenir autoentrepreneur


Pour devenir autoentrepreneur en France, tu dois remplir un formulaire en ligne sur le site de l'URSSAF (ou de l'INPI depuis peu).


Tu dois également fournir des informations sur ton activité et ton CA prévisionnel.


Une fois inscrit, tu recevras un numéro de SIRET qui te permettra de facturer et de gérer ta structure.


Tu es autoentrepreneur ou tu as un projet de créer une entreprise ? Découvre notre formation différenciante dès maintenant pour agir dans les meilleures conditions :


5. Conclusion


Être autoentrepreneur présente de nombreux avantages, tels que la flexibilité, les faibles coûts de démarrage, et le régime fiscal simplifié.


Cependant, cela peut présenter des inconvénients, comme les plafonds de chiffre d'affaires, l'absence de couverture sociale et la difficulté à obtenir un prêt bancaire.


Si tu envisages de lancer ton activité, il est important de peser les avantages et les inconvénients d'être autoentrepeneur afin de prendre une décision en connaissance de causes.


6. FAQ


Quel est le plafond de chiffre d'affaires pour les autoentrepreneurs ?

Le plafond de chiffre d'affaires en 2023 est de 188 700€au global dont 77 700 pour les prestations de services.


Est-il possible de changer de régime si l'on dépasse le plafond de chiffre d'affaires ?

Oui, si tu dépasses le plafond de CA, tu devras changer de régime. Tu pourras choisir entre le régime de la micro-entreprise ou le régime de l'entreprise individuelle.


Les autoentrepreneurs ont-ils droit à des allocations chômage ?

Non, les autoentrepreneurs n'ont pas droit aux allocations chômage. Ils doivent souscrire à une assurance chômage privée s'ils souhaitent être couverts en cas d'arrêt d'activité.


Peut-on cumuler le statut d'autoentrepreneur et un emploi salarié ?

Oui, il est possible de cumuler le statut d'autoentrepreneur et un emploi salarié. Cependant, il est important de vérifier les clauses de ton contrat de travail pour éviter tout conflit d'intérêts (ex : clause de non-concurrence).


Comment se faire connaître en tant qu'autoentrepreneur ?

Il est important de développer ton réseau professionnel, de créer un site internet, de participer à des événements de networking et de faire de la publicité sur les média sociaux.


Auteur : Richard Rufenach, Autoscale®

0 commentaire

コメント


bottom of page